01 40 22 79 85 (lundi - vendredi : 9h à 17h)

Paiement 100% sécurisé

user
MON COMPTE

Bienvenue dans votre espace client

J’ai un compte

J’ai oublié mon mot de passe
Partager Partager
Référence : 921501

Poules pondeuses : guide de l'installation en système alternatif

Vous souhaitez développer ou faire évoluer un élevage de poules pondeuses ?
De l'étude de faisabilité à la création, l'auteur présente tous les éléments technico-économiques et réglementaires nécessaires pour réussir son projet de création d'élevage de poules pondeuses en système alternatif. Ce petit guide pratique donne toutes les clés pour mener à bien votre projet :
- le cadre réglementaire d'un élevage en système alternatif
- l'investissement de départ : définir les travaux de gros oeuvre
- l'investissement de départ : définir le matériel d'intérieur et le parcours
- l'analyse technico-économique
- les responsabilités du porteur de projet

Voir toutes les informations

  • ISBN : 9782855572253
  • Edition : Editions France Agricole
  • Année : 2012
  • Dimension : 12 x 18 cm
  • Informations complémentaires : 264 pages

PARTIE 1 – LES REGLEMENTATIONS DES ELEVAGES DE POULES PONDEUSES D'OEUFS DE CONSOMMATION EN SYSTEME

ALTERNATIF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

1 – LES REGLEMENTATIONS LIEES A L'EFFECTIF DE POULES PONDEUSES .3

Les réglementations relatives à l'élevage de poules . . . . 3

Le registre d'élevage, obligatoire pour tous les élevages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3

Les normes minimales relatives à la protection des poules pondeuses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5

Les mesures obligatoires contre les infections à Salmonella et la charte sanitaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5

Les mesures obligatoires contre le virus de l'influenza aviaire et le guide des bonnes pratiques sanitaires. . . .8

La protection animale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10

Les réglementations relatives à l'environnement ayant des conséquences sur les élevages de poules pondeuse. . 11

Le règlement sanitaire départemental. . . . . . . . . . . . . . . . .11

Les installations classées pour la protection de l'environnement . .. . . . . . . . . . . . . . . .11

Compléter un document de déclaration . . . . . . . . . . . . . . .12

Respecter des contraintes supplémentaires aux réglementations précédentes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12

Tenir un « dossier installation classée » . . . . . . . . . . . . . . . .12

2 – LES REGLEMENTATIONS LIEES AU CHOIX DE COMMERCIALISATION DES OEUFS .

La réglementation générale relative à la commercialisation des oeufs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

Les modes de valorisation réglementés par la Loi d'orientation agricole du 5 janvier 2006 . .

Produire des oeufs fermiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30

Produire des oeufs label rouge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31

Produire des oeufs biologiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31

3 – LES AUTRES REGLEMENTATIONS APPLICABLES A L'ELEVAGE DE POULES PONDEUSES

La conditionnalité des aides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

La santé et la sécurité au travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44

CONCLUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47

PARTIE 2 – L'INVESTISSEMENT DANS UN PROJET D'ELEVAGE DE POULES PONDEUSES EN SYSTEME ALTERNATIF : DEFINIR

LES TRAVAUX DE GROS OEUVRE . . . . . . . . . . . . . 49

4 – LES CARACTERISTIQUES DES BATIMENTS D'ELEVAGE DE POULES PONDEUSES EN SYSTEME ALTERNATIF . . . . 52

La diversité des bâtis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52

Les conditions d'aménagement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54

Les dimensions du bâtiment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60

Les caractéristiques de la structure du bâtiment . . . . . . 71

5 – LES TRAVAUX DE TERRASSEMENT, DE REALISATION DES FONDATIONS ET DU DALLAGE EN BETON . . . . . . . . 79

Les caractéristiques des travaux de terrassement . . . . . 80

L'implantation des travaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .80

Les plates-formes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .80

Les tranchées et les fosses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .85

Les caractéristiques des travaux de maçonnerie . . . . . . . 95

Les fondations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .95

Le dallage en béton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .95

CONCLUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101

PARTIE 3 – L'INVESTISSEMENT DANS UN ATELIER DE POULES PONDEUSES EN SYSTEME ALTERNATIF : DEFINIR LE MATERIEL

D'INTERIEUR ET LE PARCOURS . . . . . . . . . . . . . . 103

6 – LE RAMASSAGE DES OEUFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105

7 – LA RECUPERATION DES FIENTES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115

8 – LES CARACTERISTIQUES DES PERCHOIRS . . . . . . . . . . . . . 119

9 – L'APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE ET LE SYSTEME D'ECLAIRAGE

L'approvisionnement en électricité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125

Le système d'éclairage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127

10 – L'APPROVISIONNEMENT EN EAU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131

11 – L'APPROVISIONNEMENT EN ALIMENT . . . . . . . . . . . . . . . . 137

12 – L'AMENAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL ET DU PARCOURS

Les locaux de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141

Le parcours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142

CONCLUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147

PARTIE 4 – ANALYSE TECHNICO-ECONOMIQUE D'UN PROJET D'ELEVAGE DE POULES PONDEUSES D'OEUFS DE CONSOMMATION EN SYSTEME

ALTERNATIF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149

13 – LE CALCUL DU CHIFFRE D'AFFAIRES D'UN ATELIER DE POULES PONDEUSES D'OEUFS DE CONSOMMATION EN SYSTEME ALTERNATIF . . . . . . . 151

Le chiffre d'affaires de vente d'oeufs de consommation . 151

La mesure de la quantité et du poids des oeufs . . . . . . . .152

Le prix des oeufs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .156

Le chiffre d'affaires de vente des poules de réforme . . . . 164

Poules vendues en direct à des particuliers, vivantes ou mortes

Poules vendues à l'abattoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .165

Le chiffre d'affaires de vente des fientes . . . . . . . . . . . . . . . 167

14 – LES CHARGES LIEES A L'ELEVAGE DE POULES PONDEUSES D'OEUFS DE CONSOMMATION . . . . 173

L'achat des poulettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173

Les frais relatifs aux soins apportés aux animaux . . . . . 176

Le coût de l'aliment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .176

Le coût de l'abreuvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .177

Les frais de prophylaxie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .177

Les charges diverses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180

Le coût de la main-d'oeuvre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185

Les tâches quotidiennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184

Le vide sanitaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185

15 – LA VIABILITE D'UN ELEVAGE DE POULES PONDEUSES D'OEUFS DE CONSOMMATION .

PARTIE 5 – LES RESPONSABILITES DU PORTEUR DE PROJET . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203

16 – VEILLER A LA BONNE EXECUTION DES TRAVAUX . . 206

Contractualiser avec les professionnels . . . . . . . . . . . . . . . 206

Valider la bonne réalisation des travaux : la réception . . . 211

Assurer la sécurité du chantier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213

17 – S'ENTOURER DE PERSONNES COMPETENTES . . . 215

CONCLUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 219

LISTE DE CAS D'ETUDES . . . . . . . . . . .. . . . . . 225

LISTE DES TABLEAUX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . 227

LISTE DES EXEMPLES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 231

Dorothée Vimeux est exploitante dans l'Aisne. Au sein de la chambre d'agriculture de l'Aisne, elle a, pendant cinq ans, accompagné des agriculteurs dans leur activité de diversification touristique. Par la suite,elle a également aidé les exploitants à rendre leurs exploitations conformes aux normes en vigueur.

Satisfait ou remboursé

Paiement 100% sécurisé

Service clients

Livraison garantie