01 40 22 79 85 (lundi - vendredi : 9h à 17h)

Paiement 100% sécurisé

user
MON COMPTE

Bienvenue dans votre espace client

J’ai un compte

J’ai oublié mon mot de passe
Partager Partager
Référence : 924011

Observation du troupeau bovin

Comment observer son troupeau ?
Quels signes repérer ?
Quelles décisions prendre ?
Grâce à une méthode éprouvée, les auteurs donnent aux éleveurs des clés pour :
- assurer le bien-être des animaux ;
- garantir le maintien ou l'amélioration des performances techniques et la qualité de la production ;
- réaliser des économies substantielles pour l'exploitation.

Cet ouvrage, véritable outil d'aide à la décision pour l'éleveur, permet de déceler l'ensemble des anomalies les plus courantes. Pour chaque cas, le lecteur trouvera des solutions et pourra en inventer de nouvelles grâce à des grilles d'analyse et des illustrations.
+ DVD Le troupeau Bovin, observer et comprendre.

Voir toutes les informations

  • ISBN : 9782855572383
  • Edition : Editions France Agricole
  • Année : 2012
  • Dimension : 16,5 x 23 cm
  • Informations complémentaires : 252 pages

AUTEURS, COLLABORATEURSET REMERCIEMENTS . . . . . . . . . . . . . . . IX

1 ' L'OBSERVATION DES BOVINS, UNE DEMARCHE NECESSAIRE . . . 1

Pourquoi observer son troupeau ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

L'éleveur garant du bien-être de son troupeau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2

Connaître et reconnaître le comportement des bovins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

Comment observer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

Les précautions à prendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

2 ' LA COMMUNICATION HOMME/ANIMAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

Quelques rappels anatomiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

Les perceptions sensorielles des bovins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

La vue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

L'olfaction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

L'ouïe et la communication vocale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

Le goût . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

Le toucher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

Les autres perceptions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

Evaluer l'état émotionnel d'un animal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

La position de la tête. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

La position des oreilles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

La position de la queue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

La relation homme/animal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

Effets de la peur de l'homme sur les performances des animaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

Facteurs influençant la relation homme/animal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

Evaluer la disposition des bovins par rapport à l'homme . . . . . . . . . . . . . . . . 28

Observer l'approche volontaire des animaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

Déterminer la distance de fuite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31

Les autres observations possibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33

Comment entretenir une bonne relation avec ses animaux ?. . . . . . . . . . . . . . 33

3 ' INTERACTIONS ENTRE LES BOVINS ET L'ORGANISATION DU TROUPEAU. . . .. . . . . . . . . . . . . . . 39

La structure d'un groupe de bovins : dominance et hiérarchie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39

Comment mesurer la dominance en élevage ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42

Le leadership . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43

Les interactions entre bovins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45

Les affinités entre bovins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46

L'espace individuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50

La communication entre bovins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50

Les problèmes de comportement social en élevage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50

Dominance et attente au robot de traite. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51

Le stress de la séparation : quelques exemples. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52

Le comportement maternel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53

Le déroulement de lamise-bas et l'établissement de la relation entre la mère et le veau . . . . . . . . . . . . . . . 53

Les facteurs d'altération du comportement maternel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55

Evaluation du compor te ment maternel d'une vache et lien avec la survie des veaux . . . . . . . . . . . . . . . . . 56

4 ' LE COMPORTEMENT SEXUEL DES BOVINS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57

Le comportement des bovins au moment des chaleurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57

Interprétation du comportement de chaleur des vaches et choix du moment d'insémination. . . . .59

Les signes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59

Evolution des signes au cours de l'oestrus et choix du moment d'insémination . . . . . . . . 60

Facteurs influençant l'expression et la détection des chaleurs . . . . . . . . . . . . . 62

Des vaches qui expriment des chaleurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63

Détection par l'éleveur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65

Quelques aides à la détection des chaleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68

Les conséquences d'une mauvaise détection des chaleurs . . . . . . . . . . . . . . . . 71

Quelques phénomènes problématiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71

5 ' LE COMPORTEMENT ALIMENTAIRE DES BOVINS. . . . . . . . . . . . . . . 75

Les caractéristiques de l'ingestion des aliments. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75

L'activité alimentaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76

L'influence du facteur social dans la prise alimentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77

Les caractéristiques d'ingestion en pâture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77

La compétition alimentaire au pâturage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78

Les caractéristiques d'ingestion à l'étable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80

La compétition alimentaire à l'auge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82

Les indicateurs de la conduite alimentaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84

Les déviations comporte mentales potentiellement liées à l'alimentation . . . . . . 84

Les perturbations métaboliques liées à l'alimentation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89

L'examen des bouses : pourquoi ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91

L'observation de l'état des fèces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91

Les bouses en tant qu'indicateurs de maladies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94

La notation de l'état corporel pour les troupeaux laitiers. . . . . . . . . . . . . . . . . 96

6 ' L'ADAPTATION DES BOVINS AUX CONDITIONS D'AMBIANCE . . . 97

Les paramètres d'ambiance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97

La température. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97

L'humidité de l'air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100

Les gaz et les poussières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100

La luminosité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101

Les paramètres d'ambiance et ce que nous montrent les bovins . . . . . . . . . . . 103

Le cas des animaux en pâture. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103

Le cas des bovins en étable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105

Le stress thermique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107

Le cas des températures basses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107

Le cas des températures élevées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108

L'ambiance et les pathologies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108

Pathologies respiratoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108

Pathologies digestives. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110

Comment résoudre ou éviter les problèmes liés à l'ambiance ? . . . . . . . . . . . . 110

L'entretien des aires paillées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110

Un diagnostic d'ambiance du bâtiment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111

7 ' LE REPOS CHEZ LES BOVINS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113

Le repos et le sommeil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113

Le temps consacré au repos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113

Le choix du lieu de repos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114

L'importance du temps de repos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115

Les conséquences d'un manque de repos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116

Les postures de repos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116

Les mouvements de lever et de coucher des bovins. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118

La situation en étable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121

Les dimensions des bovins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121

Le nombre de places de couchage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123

La stabulation en aire paillée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123

La stabulation en logettes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125

Comment repérer les problèmes de couchage ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126

La propreté des animaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127

Problèmes spécifiques aux logettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128

Les problèmes de position . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129

Les difficultés de mouvement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134

Les problèmes d'utilisation des logettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138

Les blessures spécifiques au couchage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142

Comment remédier à ces problèmes ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145

Faire un bilan complet sur le confort et la propreté des logettes . . . . . . . . . . . . . 147

8 ' LES BOVINS EN MOUVEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149

Les bovins : une motivation pour bouger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149

L'anatomie des pieds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150

Les types de mouvements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152

Les anomalies des mouvements de déplacement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154

Un problème de locomotion spécifique : la boiterie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158

L'influence de l'environnement sur les boiteries . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160

Diagnostiquer une boiterie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163

Quelle qualité des sols pour les bovins ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163

La circulation des animaux en bâtiment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168

Les problèmes de circulation des bovins. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169

La conception des couloirs de circulation en étable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170

9 ' L'UTILISATION DES EQUIPEMENTS A L'ETABLE . . . . . . . . . . . . . . . . . 175

L'ingestion de l'eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175

Les caractéristiques de l'abreuvement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175

Les signes d'un abreuvement imparfait et risques de traumatismes . . . . . . . . . . 178

Le positionnement de l'abreuvoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179

L'ingestion des aliments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183

Le comportement des animaux à l'auge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183

Les équipements pour les soins : les brosses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191

Les autres équipements : l'isolement des bovins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196

La contention des animaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197

ANNEXES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199

LISTE DES FIGURES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225

LISTE DES TABLEAUX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229

LISTE DES ENCADRES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 233

BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235

INDEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239

Joop Lensink et Hélène Leruste sont enseignants-chercheurs du Groupe ISA Lille, école d'ingénieurs en agriculture, agro-alimentaire et environnement. Lors de leur parcours scientifique en France et à l'international, tous les deux se sont spécialisés dans l'éthologie, la science de l'observation du comportement des animaux. Aujourd'hui, leurs activités de recherche et de formation ont pour objectif d'améliorer la prise en compte des besoins et du comportement des animaux dans la gestion du troupeau et la conception des bâtiments d'élevage.

good.png

Satisfait ou remboursé

secure.png

Paiement 100% sécurisé

casque.png

Service clients

camion.png

Livraison garantie