01 40 22 79 85 (lundi - vendredi : 9h à 17h)

Paiement 100% sécurisé

user
MON COMPTE

Bienvenue dans votre espace client

J’ai un compte

J’ai oublié mon mot de passe
Partager Partager
Référence : 922002

Gestion des sols viticoles

Rédigé par les plus grands experts du domaine, cet ouvrage très complet est parfaitement adapté aux besoins des vignerons pour augmenter leurs compétences professionnelles et prendre les meilleures décisions sur les plans agronomique, qualitatif, écologique et économique.

Dans une période où le sol est à nouveau au coeur du système de production, considéré comme un patrimoine à protéger, à nourrir, à entretenir et porteur d'image, cet ouvrage présente :

  • - la typologie des principaux sols viticoles, les différences de fonctionnement hydrique, l'impact sur le choix des techniques d'entretien ;
  • - les enjeux pour la gestion des sols viticoles afin de garantir la durabilité de la production, les contraintes supportées par les sols ainsi que le coût des pratiques d'entretien ;
  • - l'entretien du sol, les méthodes d'analyse et de caractéristiques des sols,
  • - la préparation des sols avant plantation, le désherbage, l'enherbement, la fertilisation, la nutrition de la plante, ainsi que l'impact sur la production de ces pratiques et leur rôle sur la structure du sol comme sur la vie microbienne.

Il propose également une vision prospective en abordant les dernières connaissances de l'usage des engrais verts en vigne, assimilables à des couverts végétaux dits "de service", et de l'avènement de la viticulture de précision.

Voir toutes les informations

  • ISBN : 9782855572581
  • Edition : Edition France Agricole
  • Année : 2013
  • Dimension : 16,5 x 23 cm
  • Informations complémentaires : 256 pages

Préface . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . XII
Avant-propos . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . XIII
PARTIE I ' Les sols viticoles' : définitions et enjeux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1 ' Caractérisation des sols viticoles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Un complexe vivant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Le sol, part du terroir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Caractéristiques des sols et conséquences sur leur gestion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Composition et texture des sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . 5
Le sol, un réservoir pour la plante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . 7
L'interaction sol et climat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2 ' Les enjeux autour de la gestion des sols viticoles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Quels dangers menacent les sols viticoles ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Connaître et gérer les risques de dégradation des sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Préserver la ressource en eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Mécanisation et tassement des sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Quelles sont les conséquences potentielles du tassement ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Quels sont les moyens correctifs ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Interaction avec l'entretien du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Transferts de produits phytosanitaires dans l'environnement et influence
du mode de gestion en viticulture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Que deviennent les pesticides une fois dans l'environnement ? Les principales voies de transfert . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . 16
L'incidence des pratiques culturales d'entretien des sols viticoles sur les voies de transfert et la qualité de l'eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Matière organique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Conservation de la biodiversité des sols . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
La gestion des sols et le stockage du carbone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Introduction, sources d'information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Comment le sol joue-t-il sur le stockage du carbone ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Comment les pratiques culturales influent-elles sur le stockage ou la libération
de carbone ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
Intérêt pour la filière viticole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
La maîtrise des coûts . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Le coût de la gestion du sol : un enjeu important pour la durabilité des exploitations viticoles . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . 29
Coût de l'impact des pratiques sur le fonctionnement de la plante . . . . . . . . . . . . . . 31
La prise en compte des enjeux autour de la gestion du sol sur une exploitation : témoignage de Dominique Forget, INRA Couhins . . . . . . 31
PARTIE II ' L'entretien des sols . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
3 ' L a préparation du sol avant plantation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . 35
Objectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Diagnostic avant intervention . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
L'aménagement de la parcelle . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Les outils de la préparation du sol . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . 39
La charrue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Le ripper à dent unique (montée sur bulldozer) . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . 40
Le ripper à trois dents (montées sur bulldozer) . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Le chisel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
En pratique . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Règles de décision . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Effets du charruage . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Effets du rippage à une dent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
Effets du rippage à trois dents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Effets du chisel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Avantages et inconvénients des différents outils de préparation du sol . . . . . . . . . 48
La préparation naturelle du sol . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
A retenir pour la préparation de la parcelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
4 ' L 'état sanitaire du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Au commencement : le phylloxéra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Le phylloxéra de la vigne (Viteus vitifoliae) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Le risque majeur : le court-noué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Les nématodes et les virus : la vection, pouvoir infectieux viral du sol . . . . . . . . . . . 58
Les possibilités de lutte contre le court-noué . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . 63
Bilan et perspectives . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Le pourridié . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . 67
Symptomatologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Epidémiologie, facteurs favorisants, prophylaxie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
Autres ravageurs du sol : exemple des vespères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Cycle biologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Les dégâts sur la vigne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
Les moyens de lutte . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
5 ' La flore du vignoble en France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Une flore riche et variée, mais relativement homogène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Spécificités régionales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . 73
Evolution de la flore au cours de la vie de la culture . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . 73
Evolution des pratiques culturales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Evolution liée à l'emploi des herbicides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Evolution des mentalités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Evolution liée au type de pratique culturale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Evolution par l'introduction d'espèces envahissantes nouvelles en viticulture et d'espèces invasives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Espèces les plus répandues dans le vignoble . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . 78
Les astéracées (composées) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Les poacées ou graminées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Les brassicacées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Espèces posant des problèmes de maîtrise technique dans les vignobles . . . . . . . . 81
Eléments de biologie des adventices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Pérennité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Pérennes et vivaces . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Longévité des semences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
Productivité des adventices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
Epoques de germination . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Nuisibilité des adventices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Nuisibilité directe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Espèces allélopathiques ou télétoxiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Nuisibilité indirecte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
Espèces indicatrices, " bio-indicatrices " . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . 90
Annexe 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
Annexe 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
6 ' Désherbage, techniques et outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Introduction aux méthodes de désherbage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Désherbage chimique : molécules et outils disponibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Désherbage mécanique : outils et méthodes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108
Le désherbage thermique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . 131
7 ' L'enherbement, fonctions et services rendus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
Pourquoi enherber ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . 134
Les intérêts techniques de l'enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
Intérêts environnementaux de l'enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
Les risques à prendre en compte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
Synthèse des avantages et des inconvénients de l'enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
Raisonner l'enherbement des vignes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
Les mécanismes de la concurrence de l'enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
Effets sur la vigne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
Effets sur la qualité des vins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
Les facteurs déterminants du niveau de concurrence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148
La mise en oeuvre de l'enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
Implantation d'un enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
Entretien et pilotage d'un enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
8 ' La fertilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
Bases de la fertilisation, besoins de la vigne . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
Principes de raisonnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166
Outils de diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . 68
Gestion de la matière organique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
Evolution des matières organiques du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
Indicateurs de diagnostic au niveau du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174
Indicateurs de choix des produits organiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176
Données pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182
Gestion du statut acido-basique des sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
Acidification du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
Problèmes rencontrés en sols acides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184
Raisonnement de la correction de l'acidité du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
Gestion des éléments minéraux majeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
Fertilisation azotée . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . 187
Phosphore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . 196
Potassium et magnésium . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198
Les oligoéléments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204
Cas particulier de la chlorose ferrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204
Autres oligoéléments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
9 ' Impact des pratiques sur les caractéristiques biologiques
des sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213
Désherbage chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Désherbage chimique et apport de matières organiques exogènes
en mulch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213
Travail du sol, désherbage mécanique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214
Enherbement permanent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214
Enherbement naturel maîtrisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215
Autres pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217
Perspectives pour l'entretien des sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217
Des itinéraires moins énergivores . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217
L'apport des technologies pour une gestion plus fine de l'entretien
des parcelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218
Des herbicides d'origine naturelle ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218
Vers une meilleure compréhension de la biodiversité du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218
L'apport de la modélisation pour un pilotage plus efficient des pratiques
d'entretien du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218
Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219
Liste des figures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 224
Liste des photos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 226
Liste des tableaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229
Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231
Dangers concernant les sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231
Transferts de produits phytosanitaires dans les sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231
Matière organique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232
Court-noué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232
Phylloxéra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 233
Biodiversité, microbiologie des sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 234
La flore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235
Désherbage, techniques et outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235
Enherbement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235
Fertilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 236
Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 240

Christophe Gaviglio est ingénieur agronome et spécialiste de la mécanisation du vignoble.

L' IFV est l'organisme scientifique et technique au service de l'ensemble des acteurs de la filière vitivinicole. Dirigé par Jean-Pierre Van Ruyskensvelde, ses 140 collaborateurs (ampélographes, ingénieurs agronomes, généticiens, oenologues, microbiologistes, etc.) développent leurs travaux de recherche dans une vingtaine d'unités présentes au sein de l'ensemble des bassins viticoles français.

Préface de Jacques Wery, vice-président du Comité scientifique et technique de la filière et professeur d'agronomie à Montpellier SupAgro.

Satisfait ou remboursé

Paiement 100% sécurisé

Service clients

Livraison garantie